Venez parcourir des contrées d'inspiration asiatique, en des temps reculés où régnaient les mystères, l'amour, les complots et la guerre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un océan de vengeance. ( PV )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Badaui Yong

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 13/09/2015

Feuille de personnage
-----------Registre-----------:
Age::

MessageSujet: Re: Un océan de vengeance. ( PV )   Sam 28 Avr - 18:22


Un océan de vengeance


All things in the world are empty. As such, appearances are meaningless. My field of vision is filled with beautiful women. Though I am drunk in the middle of a brothel, my laughter is full of heartache. Who will share with me an embrace of deep affection.


L’expression du pirate s’adoucit étrangement sous les propos de la princesse. Certes, il avait amplement de rancœur envers le roi d’autrefois, le père de cette jeune fille, mais il ne pouvait détester le respect et l’amour filial que cette dame plus jeune que lui éprouvait et démontrait envers son parent. Un enfant se devait de respecter et obéir ses parents, car ceux-ci étaient les géniteurs de tout ce que l’on possédait.

- Vous êtes une enfant très filiale, Gongju mama, commenta simplement le pirate en remplissant à nouveau sa tasse de thé. C’est tout à votre honneur…

Il aurait pu avoir cela de ses propres enfants, mais cela était une époque révolue. Jamais il ne pardonnerait le meurtre gratuit de son épouse, la disparition de sa charmante petite fille et la mort prématuré de son fils. La princesse, avec ses excuses, anima quelque chose en lui, quelque chose d’étrange. La sensation était tel un baume que l’on appliquait sur une plaie béante avec soin. Le traître de Soriyeo refuserait de l’admettre, mais ces paroles lui firent un bien immense, mais pas suffisamment pour cicatriser le tout. Des années à haïr étaient difficiles à faire disparaître juste comme ça avec la gentillesse d’une seule personne royale.

- Un homme sage m’a déjà dit que le vilain sera victorieux pendant un certain temps, peut-être même des années, mais la droiture et la vertu vaincra toujours à la fin, raconta vaguement le pirate, une lueur presque sage illuminant ses yeux toujours voilés de tristesse.

Il remarqua le geste nerveux de la jeune femme. Elle semblait avoir tendance à s’acharner sur son poignet. Une action pouvant paraître bénigne si l’on y payait pas attention, mais le pirate s’en souviendrai.

- Commandant Choi-Young, répéta rêveusement l’ancienne lune rouge. Étrangement, il avait entendu ce nom entre les branches. Même s’il avait froidement abandonné son pays, il se tenait au courant de certains évènements. En tant qu’ancienne lune rouge lui-même, il était également rongé par une curiosité envers la prochaine génération de soldats d’élite de Soriyeo.

Le pirate fronça des sourcils en entendant la jeune femme mentionner son frère royal avec autant d’affection. Il n’avait pas connu la joie d’avoir un frère ou une sœur de sang, il avait même été adopté par ceux qu’il avait connu comme étant ses parents. Sa famille restante résidait avec les anciennes lunes rouges qui étaient venues à son secours autrefois et qui avait décidé de mettre leur avenir en péril pour le bien de la loyauté envers le pirate. Jamais il ne se pardonnerait de leur avoir fait choisir une telle vie.

- Vous êtes bien bonne, Gongju mama, déclara le seigneur pirate en déposant sa tasse sur la petite table basse. Ne vous en faites pas, dans juste un peu plus d’une heure, un navire marchand à mon service passera tout près et vous pourrez y mettre les pieds sans problème. Je dis à mon service, mais ce n’est pas tout à fait le cas, ils me doivent des faveurs, c’est tout, ne les punissez pas pour avec un lien avec cet humble pirate.

Il eut un petit sourire narquois et fit un clin d’œil à la princesse avant que son expression ne s’assombrisse soudainement. Son expression prit un tel sérieux qu’elle aurait pu faire peur à plus d’une personne.

- Je possède une large flotte, des richesses et plusieurs ressources ainsi que de la camaraderie auprès des grands seigneurs pirate de l’Île de Daechong, je peux vous apporter une grande aide, indiqua le pirate. Lorsque vous partirez, je vous suggère de prendre Young-Ja avec vous, il peut facilement se faire passer pour l’une de vos servantes et il peut vous être d’une grande aide à la cours et il sait également comment facilement me contacter personnellement ou faire appel à l’aide de nos nombreuses connaissances.

Il ne cherchait pas à se vanter ou à lui faire peur avec sa flotte dont il ne dévoilera jamais la quantité de navires, le pirate cherchait seulement à lui faire part des faits et des nombreux bénéfices qu’il pourrait lui offrir. Si elle pouvait mettre des bâtons dans les roues de Joo Shin-Ji sur la terre ferme, lui, il pouvait continuer à l’embêter sur les grandes étendues d’eau !

- Sachez, Gongju mama, que le jour où tombera officiellement l’exécrable Joo Shin-ji sera également le jour où je me rendrai moi-même aux autorités de Soriyeo et je me passerai la corde au cou.

Son regard et l’intonation de sa voix indiquèrent qu’il était complètement sérieux et qu’il mettrait un terme à sa vie sans regret et sans résistance.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sian Nyang
Fondatrice / Admin
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 19/07/2014

Feuille de personnage
-----------Registre-----------:
Age:: 25

MessageSujet: Re: Un océan de vengeance. ( PV )   Sam 28 Avr - 19:10



Pour un sois disant traître, doublé d'un pirate et qui plus est son kidnappeur, cet homme avait décidément de biens tendres manières. Le surnom dont il affubla la princesse lui remua quelques peu les entrailles, créant un elle un trouble qu'elle masqua avec soin. " Je pense que ma famille se ferait joie de vous contredire. L'obéissance n'étant guère la qualité qui me sied le mieux. " Un sourire amusé s'en vint ourlé ses lèvres avant qu'elle ne poursuivre plus sérieuse. " Mais je suis loyale envers les miens et a mon avis cela a bien plus de valeur qu'une obéissance aveugle. " Elle trempa brièvement ses lèvres dans sa tasse de thé, le breuvage était désormais légèrement froid mais il n'en avait point perdue sa délicate saveur.

Une fois la porcelaine reposée, elle murmura pour elle meme les paroles que Badaui Yong avait lui meme eut: " Le vilain sera victorieux pendant un certain temps, peut-être même des années, mais la droiture et la vertu vaincront toujours à la fin .. C'est la en effet des paroles fort sages et des mots en lesquels il m'est plaisant de croire. " Elle nota qu'il n'avait guère eut l'air surpris par le titre du commandant Choi Young, probable que toute rancune qu'il garde envers sa terre natale, elle ne soit pas suffisante a le pousser a en etre totalement indifférent. Une chose que Sian Nyang apprécia de savoir étant donner qu'ils seraient bientôt en partenariat. Elle soupira de soulagement quand il accéda a sa demande, l'informant par la meme que d'ici une heure elle pourrait a nouveau vogué vers Soriyeo et vers son frère.

Reflet de cela, un doux sourire éclaira ses traits, tandis qu'en son regard venait brillé une lueur de reconnaissance sincère. " Je vous suis gré de ne point d'avantage retarder mon retour auprès des miens. Quand a ce navire ou tout autre qui ait contact avec vous, si tenter qu'ils ne soient pas hostiles a Soriyeo, alors ils n'auront jamais rien a craindre de moi. " Un subtil jeu de paroles, a la fois promesse et menace. L'homme était soudain bien plus loquace que précédemment, lui offrant des informations qu'elle n'oublierait pas, bien qu'il soit évidence que dés son retour au palais elle lancerait une enquête poussée sur sa personne. S'allier a lui était une chose, lui faire confiance en serait une autre. Elle haussa un sourcil devant la dernière demande du seigneur pirate, elle prit quelques secondes pour y réfléchir. Elle ne voulait pas qu'il l'accuse de se méfier de lui, mais elle n'était guère ravie a l'idée de remmener dans ses bagages un possible espion.

Une fois qu'elle eut finie de délibérer avec elle meme, c'est la voix posée qu'elle lui livra sa réponse. " Vous semblez avoir grande confiance en ce Young-Ja, hors pour la bonne marche de notre alliance j’accéderais a votre désir et lui permettrait de faire partie de ma suite. " L'ombre d'un sourire tandis que le regard se fait plus sérieux. " Néanmoins je me dois de vous dire que si je me sens épiée ou que j'émets le moindre doute quand au fait qu'il pusse etre un espion servant d'autres intérêts que ceux visant a faire tomber Joo Shin-ji, il sera exilé de Soriyeo séance tenante. " Nulle méchanceté en ses mots, une simple vérité. La dame était prête a l'épauler en ces désirs de vengeance, bien que pour elle ce soit dans une quête de justice, mais pour se faire jamais elle ne prendrait le risque de mettre les siens en péril.

Aux dernières paroles de son interlocuteur, la princesse se leva brusquement, faisant tanguer la table et tinter les couverts, avant d'accrocher un regard déterminé et implacable dans le sien: " Il est hors de question que je vous aide a quoi que ce soit si cela doit mené a votre mort. Je ne saurais y etre associé de prés ou de loin m'entendez vous. " Elle releva le menton, ses yeux miroitants d'une teinte bleutée, si fugace qu'il croirait probablement l'avoir rêver, avant de conclure: " Si je m'engage auprès de vous, c'est que je crois en la possibilité que les accusations a votre encontre pussent êtres non fondées, sur ce fait je veillerais bien entendue a ce que votre cas soit réétudiée et si erreur fut commise alors je puis vous assurée qu'elle sera réparée, autant que faire se peut, et votre nom lavé. Si malgré ses mots, l'homme persistait a avoir quelques désirs suicidaires alors il devrait trouver quelqu'un d'autre pour l'aider a assouvir la vengeance qu'il voulait sienne, elle ne saurait le soutenir en cela et la férocité de ses yeux en l'instant en témoignait mieux que toute autre chose.  

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badaui Yong

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 13/09/2015

Feuille de personnage
-----------Registre-----------:
Age::

MessageSujet: Re: Un océan de vengeance. ( PV )   Sam 28 Avr - 20:18


Un océan de vengeance


All things in the world are empty. As such, appearances are meaningless. My field of vision is filled with beautiful women. Though I am drunk in the middle of a brothel, my laughter is full of heartache. Who will share with me an embrace of deep affection.


Le seigneur pirate trouva le moyen d’éclater d’un petit rire sincère. Ce navire marchand ne causerait jamais de tord à Soriyeo ou à sa famille royale. Le capitaine était très patriotique et la raison primaire pour laquelle il devait des faveurs au célèbre Badaui Yong était qu’il était venu à sa rescousse in extremis lorsque son malheureux bateau avait été attaqué par des esclavagistes et presque coulé lorsqu’il avait refusé de vendre des membres de son équipage déjà restreint aux vilains. Plusieurs avaient été massacrés et ces marchandises presque pillés, mais les pirates étaient arrivés pour causer un plus grand bain de sang.  

- Ne vous en faites pas, le capitaine marchand de ce navire est si patriotique que s’il pouvait laver le plancher sur lequel marche votre roi, il le ferait sans hésiter ! déclara le pirate en riant. S’il n’avait pas une vilaine jambe qui boite, il aurait fait un bon soldat, croyez moi ! Demandez lui de vous racontez des histoires de vieux marins, il en a de sacré bonnes !

Lorsqu’elle mentionna son ami et frère marin Young-Ja, son expression s’assombrit, mais un petit sourire complice et nostalgique demeura sur ses lèvres pâles. Le regard perdu dans la vague, il ne douta pas une seconde des inquiétudes de la princesse face à un éventuel espion sur ses talons. Toutefois, le capitaine de la Baleine Blanche avait très peu d’intérêt envers la cour royale, cela ne lui servait à rien à les espionner et puis au pire, il avait d’autre espions.

- Young-Ja… répéta-t-il doucement. C’est un homme vaillant, un peu excentrique, autant par ses manières que par son apparence, mais il est loyal, discret et sait suivre une cause juste. Il hésita un instant avant de révéler une information importante sur sa personne, une information qu’il jugea juste de partager parce que de toute façon, la princesse l’apprendrait d’elle-même tôt ou tard lorsqu’elle se mettrait à creuser dans les archives des lunes rouges ou des scandales royaux. Puisqu’elle était visiblement intelligente, elle ferait de son mieux pour en apprendre sur lui, ou du moins, apprendre la version historique des évènements, c’est-à-dire celle écrite par les vainqueurs tels que Joo Shin-Ji et sa clique. Young-Ja est celui qui a tiré la flèche qui m’a sauvé de la pendaison, Gongju-mama.

Sur ces derniers mots, il tira sur le foulard qui ornait toujours son cou et dévoila une partie de l’atroce cicatrice qui encerclerait toujours profondément sa gorge. La forme tressée d’une lourde corde apparaissait toujours aussi clairement sur sa chair. Il n’avait pas honte de sa cicatrice, il l’a cachait surtout pour ne pas être facilement identifier par les autorités ou pour ne pas effrayer les innocents.

- En tout cas, un homme pendu n’est pas un joli spectacle, je vous l’assure ! dit-il ensuite sous un ton humoristique. Mes yeux étaient exorbités et il y avait de la salive partout…

Même s’il disait cela avec un énorme sourire et un ton humoristique, ses yeux n’en démontraient pas moins l’horreur de l’évènement.

- Enfin bon, je vais vous épargnez les détails impertinents, tout cela pour dire que Young-Ja sera à votre service et pourra très bien se faire passer pour l’une de vos servantes personnelles. Il couvrira vos arrières et pourra permettre l’échange d’information entre nous.

Les dernières paroles de la princesse laissèrent le capitaine-bée. Jamais il n’aurait pu croire qu’un membre de la royauté puisse croire à une quelconque innocence de sa part. Certes, le lieutenant d’autrefois avait été innocent, mais depuis le temps, il avait commis d’autres crimes. Il avait été un bandit, il avait pillé de nombreux riches, il avait pris gratuitement la vie d’individus qui certes étaient des criminels, mais il n’était tout de même pas un représentant officiel de la justice. Il était un pirate, commettait sa piraterie ouvertement et possédait clairement des contacts avec le marché noir et d’autre pirates.

- Vos mots sont bons à entendre, hélas, je ne peux échapper à une mort causée par la loi, dit-il en lui décochant un petit sourire, je suis, après tout, devenu un criminel.

*

Tel que promis, un énorme navire marchand passa à proximité de la Baleine Blanche un peu plus d’une heure après le long échange entre le seigneur pirate et la princesse de Soriyeo. Des rayons de soleil timides arrivaient à percer les nuages gris qui envahissaient les cieux. Les courants d’air avaient pris une telle agressivité qu’il avait fallu plusieurs hommes pour poser une planche de manière sécuritaire entre les deux énormes bateaux.

Entre temps, le grand Badaui Yong avait conversé et donné ses ordres à son meilleur ami Young-Ja qui ne s’était pas opposé aux plans de celui-ci. Il connaissait ses talents et son habilité pour se faire passer pour une jolie jeune femme frêle et discrète. Aucun grand homme ne se méfiait des jeunes femmes qui ne servaient qu’à être jolies, coudre des vêtements, danser et jouer de la musique. Il avait même déjà revêtu des vêtements de servante sous les regards amusés de ces compagnons masculins. Les vêtements étaient jolis, mais pas trop grandiloquents, une servante ne pouvait être plus jolie qu’une princesse, mais devait dévoiler le statut privilégié d’une compagne appartenant à une princesse de sang de haut rang.  

Comme pour prouvé qu’il serait tout à fait habile et confortable dans son nouveau rôle, Young-Ja démontra une magnifique révérence féminine envers sa nouvelle princesse, les yeux baissés humblement, les genoux fléchit, la tête bien basse.

- Cette servante se présente, Gongju mama, je m’appele So-yi, je suis dorénavant à votre service, dit-il d’une voix douce. Je vous suis infiniment reconnaissante de m’avoir sauvé du palais de Miyong et prise à votre service, jamais je n’oublierai cette gracieuseté, puis-je vous remercier en étant à votre service dans cette vie et dans la prochaine.

Il s’inclina à nouveau.

- Permettez-moi de tester ce passage avant vous, Votre Grâce.

Young-Ja, portant maintenant le nom de So-Yi, traversa la planche le premier et une fois en sécurité de l’autre côté, il invita la princesse à faire de même. La planche est solide, Votre Grâce, vous ne craignez rien.

Il savait après observation qu’il ne s’agissait pas du genre de chose qui pouvait effrayer la première princesse royale de Soriyeo, mais il était à fond dans son rôle et l’accomplirait parfaitement jusqu’au bout. La nouvelle servante offrit un sourire calme et rassurant à la princesse.

De l’autre côté, le seigneur pirate observa son ami. Il savait qu’il l’envoyait dans un bain de requins, mais il osait croire en la princesse et qu’elle traiterait justement Young-Ja.

- Rentrez bien, Votre Grâce, je redoute une petite tempête ce soir, mais rien de trop intense, vous devriez arriver assez rapidement au chevet de votre frère. Ne craignez pas une quelconque malice masculine de la part de Young-Ja, je n’ai jamais connu un mâle plus gentilhomme que lui !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sian Nyang
Fondatrice / Admin
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 19/07/2014

Feuille de personnage
-----------Registre-----------:
Age:: 25

MessageSujet: Re: Un océan de vengeance. ( PV )   Sam 28 Avr - 20:46



Sian Nyang, première princesse royale de Soriyeo et Gumiho de naissance n'était pas mécontente que s'en vienne la fin de sa "visite" sur La Baleine Blanche. Oh pas que son kidnapping lui ait causé quelques inquiétudes, ni meme son, a la fois obscur et grandiloquent, capitaine, mais outre le fait de se soucier grandement de l'état de son frère, elle ne pourrait désormais plus croisée le regarde de Badaui Yong sans repenser a ce qu'il lui avait confié. Elle se fit violence pour ne point frissonner quand les images de lui mimant sa pendaison lui revinrent en mémoire. A l'idée qu'un membre de son peuple ait pu subir pareille atrocité alors qu'il était innocent la laisser dans une rage folle. La racine de cette colère se trouvant en les actes de l’infâme Joo Shin-ji, il paierait pour cela comme pour ses autres crimes, se promit-elle quand s'en vint l'heure de quitter le navire.

Elle jeta un regard a Young-Ja ou plutôt So-Yi, comme il s'appellerait désormais et comme elle se devrait de s'en souvenir, il fallait avoué qu'il faisait une servante toute a fait convaincante. Offrant une prestation bien plus persuasive que la sienne quand il s'agissait de donner l'image d'une princesse docile, s'en était déroutant au point qu'elle douta meme un bref instant que l'homme ne soit pas en réalité une femme. S’extirpant de ses pensées quand une voix se fit entendre, elle salua le seigneur pirate, d'un bref signe de la tete, avant de gagner a son tour le navire qui la reconduirait sur les terres de Soriyeo. " Je n'oublierais pas ma parole seigneur Yong, prenez bien garde a vous jusqu’à ce que nos voix puissent a nouveau se mêler. Vous ne sauriez me faire défaut et louper la chute de notre ennemi commun n'est ce pas ?" Un sourire entendu avant que son regard ne glisse vers sa nouvelle servante.

" Je n'ai point d’inquiétudes qu'il soit gentilhomme ou pas, c'est plutôt lui que vous devriez tranquilliser. Je ne suis point réputée pour faire quartier a ceux qui me sont hostiles. " Le ton bien qu'a la plaisanterie était criant de vérité. Néanmoins elle ne craignait pas que son nouvel acolyte ne la trahisse, ce serait contre les intérêts de son capitaine et il avait l'air de les avoir fort a cœur. Le navire marchand s'éloignant bientôt de La Baleine Blanche, Sian Nyang fixa son regard sur l’horizon. " Tenez bon mon frère, je serais bientôt la ! Ne vous avisez pas de mourir ou je jure que vous en répondrez devant moi. Notre peuple a besoin de vous .. J'ai besoin de vous. " La traversée se passa sans encombres, l'ébauche d'une tempête se dessina bien mais rien qui ne retarde leur arrivée. Il lui faudrait trouvée sa précédente escorte au plus vite, car l'histoire de sa nouvelle servante, bien que convaincante, ne prendrait pas avec eux puis elle devait s'entretenir au plus vite avec le commandant Choi Young et ensuite écrire a son dragon avant qu'il ne fusse informée de sa momentanée disparition. Mais pour l'heure il y'avait plus urgent, sitôt pied a terre elle fit scellée le cheval le plus rapide que l'on put mettre a sa disposition et galopa, comme si tout les dieux de l'univers avaient étés a ses trousses, pour gagner le chevet du roi.

Fin du RP.

Spoiler:
 

_________________
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un océan de vengeance. ( PV )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un océan de vengeance. ( PV )
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De sang et de soie. :: Les îles :: L’île de Maichong-
Sauter vers: