Venez parcourir des contrées d'inspiration asiatique, en des temps reculés où régnaient les mystères, l'amour, les complots et la guerre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Palais impérial: Les protocoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Être Suprême

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Palais impérial: Les protocoles   Mer 10 Sep - 22:53


Protocoles du palais impérial
Salutations et prosternations

Ils existent diverses façons de saluer et de démontrer son respect à autrui au sein de l'empire de Miyong. Le niveau auquel on se baisse pour s'incliner devant une personne dépend grandement du rang de la personne que l'on salut et le niveau de formalité peut aussi dépendre de la familiarité que l'on possède avec une personne. Nous utilisons ces salutations pour dire bonjour à une personne ou lui dire au revoir.

1. Salut simple


Cette salutation se fait souvent entre collègues de même rang ou entre amis. Il s'agit de poser son poing fermé droit contre la paume de sa main gauche que l'on referme snuite et on incline doucement la tête vers le bas. Par exemple, deux officiers de la cour impériale se salueront ainsi. Entre amis, il arrive cependant de simplement incliner la tête et le dos ou faire les gestes avec les mains et ne faire qu'une inclinaison de la tête rapide. Il est commun d'incliner régulièrement la tête en signe de respect envers la personne avec laquelle on discute. Le salut simple se retrouve surtout parmi les gens du peuple.

2. Chez les serviteurs et les servantes.

Lorsqu'un serviteur se retrouve devant son maître, il doit rester pencher, les yeux rivés vers le sol en attendant les ordres de sons supérieur. Ce geste est vu chez les serviteurs de la famille impériale ainsi que chez les nobles. À moins que le supérieur ne demande autrement, le serviteur doit rester pencher. Ensuite, celui ou celle-ci reste ainsi en reculant de quelques pas avant de sortir de la pièce ou lorsqu'il s'éloigne de son supérieur.


Devant la famille impériale
Les prosternations

Il s'agit d'une salutation et d'une marque de respect généralement réservées à la famille impériale, c'est-à-dire l'empereur, l'impératrice douairière, l'impératrice et les femmes du harem qui sont aussi des membres de la famille. Il faut éviter de regarder un membre de la famille impériale dans les yeux, il s'agit de la raison pour laquelle les servantes et les serviteurs commun gardent la tête baissée et les yeux rivés vers le bas.

Il est commun, devant l'empereur, l'impératrice douairière et l'impératrice d'accompagner son geste par les mots suivants: «Mille années de bonheur à Sa Majesté, mille années de prospérité!» Ces mots sont réservés aux membres de la famille impériale et aux épouses et concubines de l'empereur.

Les servantes accompagnant une femme de l'empereur fera la même salutation et la même prosternation que sa maîtresse. Par exemple, une concubine faisant le salut typique des dames s'agenouillera, accompagnée de sa servante. Toutefois, la servante ne doit surtout pas se lever en premier à moins de devoir aider sa maîtresse à se redresser.

1. Le kowtow



Le kowtow est la prosternation formelle que l'on fait envers l'empereur. La personne exécutant ce geste doit se mettre à genoux et son front doit toucher le sol. Il faut absolument garder cette position jusqu'à ce que l'empereur donne la permission de se lever. On peut aussi utiliser le kowtow pour quémander une faveur ou implorer le pardon d'autrui.




2. Salut des dames

Ceci est une salutation formelle entre dames et c'est aussi la révérence typique des femmes nobles ou des membres du harem impérial. Une femme de l'empereur le saluera, accompagné des mots formels récités plus haut. La dame gardera les yeux baissés, mais elle n'a pas besoin d'incliner la tête. Dépendamment de la familiarité qu'elle possède avec l'empereur ou de la faveur qu'elle possède de celui-ci, il lui arrive de se permettre de garder ses yeux sur le souverain. Encore une fois, il faut attendre la permission de se lever.

Devant une concubine de plus haut rang, il est la norme de faire la prosternation complète. Devant une membre du harem de même rang ou inférieur, il est suffisamment courtois que de fléchir légèrement les genoux, avec les mains posées à la droite de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Palais impérial: Les protocoles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De sang et de soie. :: Le Forum. :: Les archives ancestrales :: Encyclopédie du Monde :: Empire Miyong-
Sauter vers: