Venez parcourir des contrées d'inspiration asiatique, en des temps reculés où régnaient les mystères, l'amour, les complots et la guerre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Être Suprême

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)   Ven 29 Aoû - 21:39



Les femmes de l'empereur
Nous sommes les femmes de l'empereur, nous promettons chasteté et le respect des règles de conduite du palais impérial. Nous servons docilement notre maître et faisons voeu d'obéissance envers l'impératrice douairière et l'impératrice. Nous restons sages afin de pourvoir aux besoin et au bien-être de l'empereur. Nous existons que pour le bonheur de l'empereur.  



À voir aussi: La famille impériale


Le harem de l'Empereur


Le harem de l'empereur est supervisé par l'impératrice douairière, une femme dont l'importance est la même ou voir même plus élevé selon la situation que l'empereur lui-même, bien que celui-ci peut très bien avoir le dernier mot, quoique cela peut être très mal vu. Ensuite, il y a l'impératrice, la première et femme légitime de l'empereur qui est considérée comme la reine du harem. L'impératrice s'occupe surtout des affaires internes du palais impérial, donc le harem et l'univers des servantes en général. Le harem comporte plusieurs rangs et chaque rang ne possède pas le même nombre de concubines.

1. L'Impératrice douairière. (Une) Táihou.
2. L'Impératrice. (Une) Huánghòu.
3. Noble épouse impériale (Une) Huáng Guìfēi.
4. Nobles épouses ( Trois ) Guìfēi.
5. Épouses ( Cinq ) Fēi.
6. Concubines impériales ( Six ) Pín.
7. Dames nobles ( Dix ) Guìrén.
8. Dames de premier rang (Illimité) Chángzài.
9. Dames de deuxième rang (Illimité) Dāyìng.
10. Servantes intimes (Illimité) Guan Nuzi.

Ceci sont les divers rangs disponibles au sein du harem de l'empereur de Miyong. Il est à savoir que lorsqu'une femme vient de l'extérieur d'une famille noble, celle-ci est immédiatement attribuée le rang de dame noble. Les servantes intimes sont généralement des servantes ayant reçu certaines ou la faveur complète de l'empereur, mais il est plutôt rare que celles-ci se rendent au rang de dame noble ou encore plus haut. Dans la majorité des cas, l'empereur donne ses faveurs à une servante, mais ne la revoit plus jamais ensuite. Une servante intime est une servante comme les autres, elle est simplement en mesure de servir intimement l'empereur. La façon la plus certaine de monter en rang est de faire en sorte que l'empereur vous apprécie beaucoup (ce qui est difficile à faire pour une simple servante) ou devenir enceinte dès la première fois, ce qui n'est pas toujours évident. Dans certains cas, si l'empereur désirer copuler, mais pas se reproduire avec telle servante, il peut demander à un eunuque d'aller s'occuper de celle-ci afin d'empêcher tout procréation. La méthode est généralement de forcer un avortement en ingérant un poison. Malheureusement, ce genre de poison cause l'infertilité si utilisé à long-terme. Techniquement, ce n'est pas un grand problème lorsque l'on sait qu'une servante appartient à l'empereur de toute façon.

Sachez que selon votre rang et l'intérêt que vous porte l'empereur, une concubine sera mieux vu par ses pairs et par l'intendance. Une concubine plus appréciée de l'empereur recevra des cadeaux ou plus facilement certaines choses des ressources internes du palais. Les ressources internes est l'endroit où les concubines peuvent se procurer tout ce qu'elles désirent pour subsister tels que de nouvelles tenues ou du tissus ( une concubine non populaire ou appréciée de l'empereur devra avoir recourt à coudre elle-même ses vêtements par exemple ), certains ingrédients plus rares pour utiliser en cuisine ou du charbon (ou bois) pour se chauffer en hiver. Le meilleur moyen d'augmenter en rang est d'être fertile et d'offrir des enfants à l'empereur, encore mieux s'il s'agit d'un garçon!

Une concubine doit aussi être convenablement interpellé par son rang à moins qu'elle n'en décide autrement et possédera toujours le titre de «dame». Dans certains cas, il arrive que l'empereur ou même l'impératrice octroie un titre spécial sur une concubine. Par exemple, si l'empereur trouve qu'une concubine est assez futée, il peut lui octroyer un titre tel que «la belle intellectuelle». Les concubines ont tous un pavillon personnel qui leur est réservé dans le palais. Habituellement, plus une concubine est populaire, plus son palais se retrouve près de celui de l'empereur. Certains palais possèdent plusieurs pavillons, ce qui oblige forcément certaines concubines à vivre l'une près de l'autre. En cas de conflits entre concubines, c'est l'impératrice qui s'en charge et si l'impératrice n'est pas apte à la tâche, c'est l'impératrice douairière qui a son mot à dire. Un harem calme signifie que l'empereur est calme.

Évidemment, les concubines sont aussi sujet à des règles de conduite et de courtoisie strictes et toute entrave aux règles peuvent leur valoir des sanctions. Sachez qu'une concubine provenant de l'extérieur est généralement une fille d'un clan d'un membre de la cour impériale. Donc tout ce qui arrive au clan en dehors du palais peut avoir des effets sur la concubine ou tout ce qui arrive à la concubine peut avoir des effets sur son clan. Dans la majorité des cas, il s'agit du patriarche qui envoi une fille de son clan au palais pour la sélection de concubines afin de s'en servir pour gagner des faveurs auprès de l'empereur.


Dernière édition par Être Suprême le Ven 12 Sep - 22:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Être Suprême

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Re: Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)   Lun 1 Sep - 21:52


Le Harem de l'empereur: Partie 2
Les trois patrons


Les épouses et les concubines de l'empereur accompagnent aussi l'impératrice et l'impératrice douairière lors de leur séjour au palais impérial. Dans cette situation, elles servent en tant que dames de compagnie et doivent servir diligemment les deux patronnes du palais interne. Elles doivent aussi démontrer leur piété filiale à l'impératrice douairière, celle-ci étant généralement la mère biologique ou la tutrice de l'Empereur, faisant de celle-ci la belle-mère des femmes de l'empereur. Afin de conserver un certain pouvoir et une valeur au sein du palais, il est important pour une concubine ainsi que pour une épouse de recevoir, au moins, la faveur de l'un des trois chefs du harem, c'est à dire l'empereur, l'impératrice ou l'impératrice douairière.

Servir l'empereur

Les femmes du harem servent diligemment l'empereur en tant que distraction génitrices. Une concubine n'est pas là pour parler de politique et il est très mal vu pour une concubine de se mêler à la politique. Une concubine ou une épouse n'est là que pour donner des enfants et distraire l'empereur si celui-ci le désire. Si vous possédez un enfant, même s'il s'agit d'une femme, cela vous assure une certaine sécurité au sein du palais impérial et vous permet de conserver les faveurs du maître des lieux.

Servir l'impératrice et l'impératrice douairière

L'impératrice est l'épouse officielle de l'empereur et la patronne du harem. Elle gère les affaires internes et veillent à ce que les concubines et les épouses restent disciplinées et en sécurité. S'il y a un conflit au sein du harem, c'est elle qui sert de juge et sa parole est la loi. Techniquement, l'impératrice douairière possède un plus grand pouvoir que l'impératrice sur le harem, mais elle celle-ci reste plutôt passive, ne se mêlant des affaires internes que lorsque l'impératrice est inapte, incapable ou confuse dans son travail. Il est très important de montrer ses respects à l'impératrice et à l'impératrice douairière, ce mettre à dos l'une d'elle peut être pire que la défaveur de l'empereur. En conservant une amitié avec les deux patronnes du harem, il est plus aisé de survivre à la défaveur de Sa Majesté, l'empereur.

Les sœurs du Harem

Les membres du harem sont tous sœurs et doivent rester vertueuses en tout temps. La jalousie n'est pas encouragée et tout individu qui provoquerait de l'indiscipline et du chaos au sein du palais interne se verra sévèrement sanctionné par l'impératrice qui est en charge des lieux. Même si vous possédez les faveurs de l'empereur, il est plutôt rare que celui-ci puisse vous venir en aide, car même s'il est le maître de l'empire, les affaires internes du palais appartiennent à l'impératrice et à l'impératrice douairière. Il est mal vu qu'il se mêle aux conflits du palais interne tout comme il est mal vu pour l'impératrice de se mêler de politique et des affaires de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Être Suprême

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Re: Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)   Sam 13 Sep - 1:59


L'éducation des concubines

L'éducation des concubines se fait à la suite de la sélection de la jeune femme pour entrer dans le palais impérial. Celle-ci se soumet à des cours provenant d'une tutrice ou une servante expérimentée, une fois de retour à la maison de ses parents. Si la jeune femme n'est pas apte à la suite de ses cours, celle-ci se voit refuser son entrée dans le palais. Évidemment, une personne ne peut être parfaite ou douée dans tout les domaines. Il y a aussi le fait que les futures concubines de l'empereur ont déjà reçu une éducation de la part de leurs parents. Les cours provenant de la cour impériale ne deviennent alors qu'une formalité.

Après avoir vérifié le physique de la jeune femme et les antécédents de sa famille, il ne reste plus que les cours de base.

Une concubine doit:

•Connaître les vertus féminines, c'est-à-dire être chaste, humble, ne pas faire preuve de jalousie, ne pas s'adonner aux commérages, respecter ses sœurs (autre membres du harem), ne rien faire qui pourrait aller contre son époux (l'empereur), être ignorante,  obéissante, gracieuse,  soignée, démontrer sa piété filiale, etc.

La première chose qu'enseigne une tutrice à de nouvelles arrivantes, concerne les trois patrons du palais impérial. C'est-à-dire l'empereur, l'impératrice douairière et l'impératrice qui est la première et la légitime épouse de l'empereur en plus d'être celle qui gère les affaires internes du palais et dirige le harem. Ensuite, on enseigne les différents rangs au sein du harem et qu'il est important de savoir respecter. On spécifiera que l'empereur recherche des femmes fertiles afin de lui donner des héritiers et des princesses et non des femmes érudites, en plus de donner un bref cours sur l'histoire de la famille impériale.

L'éducation se déroule pendant trois jours et il est plutôt rare qu'une femme ne rejoigne pas le palais ensuite.

Le reste des enseignements englobent surtout des généralités dont les femmes nobles sont déjà habituées tel que la façon de marcher appropriée, un maintien droit, la démarche, les salutations, l'art de la conversation, comment être attentive aux besoins de l'empereur et comment se comporter parmi les patrons impériaux. L'élocution est aussi très importe chez les dames de l'empereur afin qu'elles sachent converser un minimum avec lui ou lui faire de la lecture à sa demande. Une concubine / une épouse impériale est un membre de la famille impérial et doit être une exemple pour les individus communs. Elles sont aussi les compagnes de l'impératrice et doivent la servir aussi diligemment qu'elles servent l'empereur.

Première nuit avec l'empereur

La première fois qu'une nouvelle concubine doit «servir» l'empereur, celle-ci reçoit la visite d'un eunuque du département des affaires internes pour lui annoncer la nouvelle, aussitôt suivi une servante impériale qui expliquera le déroulement de «l'acte» à la jeune vierge. Ensuite, celle-ci doit prendre un bain et se fait fouiller par des servantes et des eunuques pour être certain qu'elle soit propre, sans maladie et surtout qu'elle ne dissimule pas d'arme sur elle.

Ensuite, la concubine nue est emmitouflée, voir enrobée dans une couverture de satin rouge, symbole de fertilité et est porté par un eunuque impérial jusqu'au lit de l'empereur où elle y est déposée.  Une fois les deux amants seuls, l'empereur peut finalement ouvrir son «présent» et profiter de celui-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Palais impérial: Le harem impérial (Épouses et concubines)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet Garde Impériaux
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De sang et de soie. :: Le Forum. :: Les archives ancestrales :: Encyclopédie du Monde :: Empire Miyong-
Sauter vers: